Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Namespace Root
Table des matières


Ascendances

Pages dans la catégorie :

Héritages

Dons

points_de_vie-guerison-mort

Les points de vie, la guérison et la mort

Toutes les créatures et les objets ont des points de vie (PV).
Votre maximum de points de vie représente votre santé, vos ressources et l’héroïsme dont vous pouvez faire preuve quand vous êtes en bonne santé et reposé. Votre maximum de points de vie est composé des points de vie que vous avez obtenus au premier niveau par votre ascendance et votre classe, ainsi que ceux que vous avez gagnés en progressant dans votre classe et par d’autres sources (comme le don général Robustesse).
Quand vous subissez des dégâts, vous réduisez votre quantité de points de vie d’une valeur égale aux dégâts reçus.
Certains sorts, objets et autres effets, mais également le repos, peuvent permettre aux créatures vivantes ou mortes-vivantes de regagner des points de vie.
Quand vous êtes guéri, vous regagnez une quantité de points de vie égale au montant guéri jusqu’à votre maximum de points de vie.

Assommé et mourant

Les créatures ne peuvent pas être réduites à moins de 0 point de vie. Quand la majorité des créatures atteint 0 point de vie, elles meurent et sont retirées de la partie, sauf si l’attaque qui les a mis dans cet état était non létale.
Dans ce cas, elles se trouvent assommées pour une durée significative (généralement 1 min ou plus).
Quand les créatures mortes-vivantes et artificielles atteignent 0 point de vie, elles sont détruites.
Les personnages joueurs, leurs compagnons et les autres créatures et personnages importants ne meurent pas automatiquement quand ils atteignent 0 point de vie. À la place, ils sont assommés et risquent de mourir.
Le MJ peut décider que de grands antagonistes, de puissants monstres, des PNJ particuliers et des ennemis aux pouvoirs spéciaux susceptibles de leur permettre de reprendre le combat (comme la férocité, la régénération ou une magie de soin) peuvent également bénéficier de ces règles.
En tant que personnage joueur, quand vous êtes réduit à 0 point de vie, vous êtes assommé et soumis aux effets suivants :

  • Vous déplacez immédiatement votre position dans l’ordre d'initiative et vous retrouvez juste avant le tour où vous avez été réduit à 0 point de vie.
  • Vous vous trouvez dans l’état mourant 1. Si l’effet qui vous a assommé était un succès critique de votre assaillant ou résulte d’un échec critique de votre part, vous vous trouvez à la place dans l’état mourant 2.

Si vous êtes dans l’état blessé, augmentez l’intensité de votre état mourant d’un montant égal à l’intensité de votre état blessé.
Si les dégâts que vous avez reçus provenaient d’une attaque ou d’un effet non létal, vous ne vous trouvez pas dans l’état mourant, mais dans l’état inconscient avec 0 point de vie.

Subir des dégâts dans l’état mourant

Si vous subissez des dégâts alors que vous êtes dans l’état mourant, vous augmentez l’intensité de votre état mourant de 1, ou de 2 si ces dégâts ont été causés par le coup critique d’un assaillant ou par un de vos échecs critiques.
Si vous êtes dans l’état blessé, pensez à additionner la valeur de l’intensité de votre état blessé à celle de l’intensité de votre état mourant.

Tests de récupération

Quand vous êtes mourant, au début de chacun de vos tours, vous devez faire un test nu dont le DD est égal 10 + votre intensité actuelle d’état mourant afin de déterminer si votre état s’améliore ou empire. Ce test s’appelle un test de récupération.
Ses effets sont les suivants :

Succès critique

L’intensité de votre état mourant est réduite de 2.

Succès

L’intensité de votre état mourant est réduite de 1.

Échec

L’intensité de votre état mourant augmente de 1.

Échec critique

L’intensité de votre état mourant augmente de 2.


États liés à la mort et à l’état mourant

Pour comprendre le fonctionnement des règles liées à la perte de connaissance et à la mort, vous devez préalablement connaître les états dont il est question ici.
Vous trouverez ci-dessous les règles expliquant les états mourant, inconscient, blessé et condamné.

Mourant

Vous vous videz de votre sang ou vous trouvez aux portes de la mort pour une autre raison.
Tant que vous êtes dans cet état, vous êtes inconscient. L’état mourant est toujours accompagné d’une valeur.
Si jamais vous atteignez mourant 4, vous mourez.
Si vous êtes mourant, vous devez faire un test de récupération au début de chacun de vos tours afin de déterminer si votre état s’améliore ou empire.
Si vous quittez l’état mourant parce que vous avez réussi un test de récupération mais que vous êtes toujours à 0 point de vie, vous restez dans l’état inconscient, mais vous pouvez vous réveiller.
Si jamais vous regagnez un point de vie ou plus, vous quittez l’état mourant automatiquement et vous vous réveillez.
À chaque fois que vous quittez l’état mourant, vous gagnez l’état blessé 1, ou augmentez l’intensité de votre état blessé de 1 si vous êtes déjà affecté par cet état.

Inconscient

Vous dormez ou avez été assommé.
Vous ne pouvez pas faire d’action. Vous subissez un malus de −4 à votre CA, à votre Perception et à vos jets de Réflexes et vous vous trouvez dans les états aveugle et pris au dépourvu.
Quand vous gagnez cet état, vous tombez à terre et lâchez les objets que vous tenez en main, sauf si l’effet précise le contraire ou que le MJ détermine que vous êtes dans une situation qui ne s’y prête pas.
Si vous êtes inconscient parce que vous êtes mourant, vous ne pouvez pas vous réveiller tant que vous avez 0 point de vie.
Si des soins vous permettent de récupérer 1 point de vie ou plus, vous perdez les états mourant et inconscient et vous pouvez agir normalement lors de votre prochain tour.
Si vous êtes inconscient et avez 0 point de vie mais n’êtes pas mourant, vous regagnez naturellement 1 point de vie et vous éveillez au bout d’un certain temps. Le MJ détermine alors combien de temps vous êtes inconscient : un intervalle allant de 10 min à plusieurs heures. Si vous recevez des soins pendant cet intervalle de temps, vous perdez l’état inconscient et pouvez agir normalement lors de votre prochain tour.
Si vous êtes inconscient et avez plus de 1 point de vie (généralement parce qu’un effet vous a endormi ou rendu inconscient), vous pouvez vous réveiller pour l’une des raisons suivantes. Chacune vous fait perdre l’état inconscient.

  • Vous subissez des dégâts, dans la mesure où ceux-ci ne vous réduisent pas à 0 point de vie (si les dégâts vous réduisent à 0 point de vie, vous restez dans l’état inconscient et gagnez l’état mourant).
  • Vous êtes soumis à un effet de guérison, autre que la guérison naturelle dont vous bénéficiez en vous reposant.
  • Quelqu’un vous réveille en utilisant une action d’Interaction pour vous secouer doucement ou plus fermement.
  • Il se produit un bruit important quelque part autour de vous. Vous n’êtes cependant pas automatiquement réveillé. Au début de votre tour, vous faites automatiquement un test de Perception contre le DD du bruit (ou, s’il s’agit de plusieurs bruits, le DD le moins élevé).

Sur un succès, vous vous réveillez. Lors d’un combat, il s’agit souvent d’un DD de 5 mais, si des créatures tentent de ne pas faire de bruit près de vous, ce test de Perception utilise leur DD de Discrétion. Certains effets magiques vous font sombrer dans un sommeil si profond que vous ne pouvez pas faire ce test de Perception.

  • Si vous êtes simplement endormi, le MJ peut décider que vous vous réveillez parce que vous avez assez dormi ou parce que quelque chose a troublé votre sommeil.

Blessé

Vous avez été sérieusement blessé lors d’un combat.
À chaque fois que vous perdez l’état mourant, vous devenez blessé 1 si vous ne possédiez pas déjà l’état blessé. Si vous étiez déjà dans l’état blessé, votre intensité d’état blessé augmente de 1.
Si vous gagnez l’état mourant alors que vous êtes blessé, vous ajoutez alors à l’intensité de votre état mourant celle de votre état blessé.
L’état blessé prend fin si quelqu’un réussit à vous rendre des points de vie grâce à Soigner les blessures, ou si vous regagnez l’ensemble de vos points de vie et vous reposez pendant 10 min.

Condamné

Votre vie vous quitte lentement et vous vous approchez inéluctablement de votre mort. Certains sorts particulièrement puissants ou créatures maléfiques peuvent vous conférer l’état condamné.
L’état condamné est toujours accompagné d’une intensité. L’intensité maximale de l’état mourant à partir de laquelle vous mourez est diminuée de l’intensité de votre état condamné.
Par exemple, si vous êtes condamné 1, vous mourez en atteignant mourant 3 au lieu de mourant 4. Si votre intensité maximum d’état mourant est réduite à 0, vous mourez instantanément.
Si vous mourez, vous perdez l’état condamné.
Votre intensité d’état condamné est diminuée de 1 à chaque fois que vous vous reposez pendant une nuit complète.

Mort

Si vous mourez, vous ne pouvez plus agir ou être affecté par des sorts qui ciblent des créatures (sauf s’ils ciblent spécifiquement des créatures mortes) et vous êtes sinon considéré comme un objet.
Quand vous mourez, vous êtes réduit à 0 point de vie si vous possédiez un autre montant de points de vie et vous ne pouvez pas dépasser 0 point de vie tant que vous êtes mort.
Certaines magies permettent de ramener des créatures à la vie, comme le rituel résurrection et le sort rappel à la vie.

Récupération héroïque

S’il vous reste au moins 1 point d’héroïsme vous pouvez dépenser tous les points d’héroïsme qui vous restent au début de votre tour ou quand l’intensité de votre état mourant devrait s’accroître.
Vous perdez entièrement l’état mourant et vous stabilisez à 0 point de vie. En perdant ainsi l’état mourant, vous n’obtenez pas l’état blessé et n’augmentez pas son intensité, mais si vous aviez déjà cet état, vous ne le perdez pas et ne diminuez pas son intensité. Vous perdez l’état mourant et reprenez connaissance.
Vous ne gagnez pas l’état blessé (et n’augmentez pas son intensité) quand vous effectuez une récupération héroïque.

Effets de mort et mort instantanée

Certains sorts et pouvoirs peuvent vous tuer immédiatement ou vous approcher du seuil de la mort sans pour autant vous réduire à 0 point de vie.
Ces pouvoirs possèdent tous le trait mort et font généralement appel à de l’énergie négative, qui est l’opposé de la vie.
Si vous êtes réduit à 0 point de vie par un effet de mort, vous mourez automatiquement, sans qu’il vous soit nécessaire d’atteindre le stade mourant 4.
S’il est précisé dans le descriptif d’un effet qu’un pouvoir vous tue immédiatement, vous mourez sans qu’il vous soit nécessaire d’atteindre le stade mourant 4 ou d’être réduit à 0 point de vie.

Dégâts considérables

Vous mourez instantanément si un unique coup vous inflige une quantité de dégâts supérieure ou égale au double de votre maximum de points de vie.

Points de vie temporaires

Certains sorts et pouvoirs vous confèrent des points de vie temporaires. Notez ces points de vie séparément de votre maximum et de votre montant actuel de points de vie.
Quand vous subissez des dégâts, les points de vie temporaires sont réduits en premier. La plupart des points de vie temporaires ont une durée limitée. Vous ne pouvez pas regagner les points de vie temporaires que vous avez perdus grâce à des soins, mais vous pouvez en gagner plus grâce à certains pouvoirs.
Quel que soit le moment, vous ne pouvez pas bénéficier de points de vie temporaires de plus d’une origine.
Ainsi, si vous gagnez des points de vie temporaires mais que vous bénéficiez déjà de points de vie temporaires, vous devez choisir si vous conservez le montant que vous possédez déjà, en tenant compte de la durée qui leur est associée, ou les remplacer par les nouveaux points de vie temporaires et la durée associée à ceux-ci.

Guérison accélérée et régénération

Certains pouvoirs donnent une guérison accélérée et certaines créatures disposent d’une régénération.
Une créature disposant de l’un de ces deux mécanismes récupère le nombre de points de vie indiqué à chaque round, au début de son tour.
La régénération s’accompagne d’avantages supplémentaires : l’état mourant ne s’intensifie jamais au-delà de 3 tant que la régénération est active.
Cependant, si la créature subit des dégâts du type indiqué dans la section régénération, cette régénération se désactive jusqu’à la fin de son prochain tour, y compris contre les dégâts qui l’ont désactivée.

Les objets et les points de vie

Les objets sont associés à des points de vie, tout comme les créatures, mais les règles permettant de les endommager ne sont pas les mêmes (page 272). Un objet est associé à une Solidité, qui réduit les dégâts qu’il subit de la valeur indiquée. L’objet subit alors tous les dégâts restants. Si un objet est réduit à 0 PV, il est détruit.
Un objet possède également un seuil de rupture. Si ses points de vie sont réduits à une valeur inférieure ou égale à ce montant, il est brisé, ce qui signifie qu’il ne peut plus être utilisé normalement et ne confère plus de bonus.
Endommager un objet non porté nécessite généralement de l’attaquer directement, ce qui peut présenter certaines difficultés liées à la Solidité et aux immunités de l’objet.
Vous ne pouvez généralement pas attaquer un objet porté (c’est-à dire un objet qu’une créature porte sur sa personne).

points_de_vie-guerison-mort.txt · Dernière modification: 2019/12/15 21:25 de Nethys