Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Namespace Root
Table des matières


Ascendances

Pages dans la catégorie :

Héritages

Dons

diriger_une_partie:preparer-une-aventure

Préparer une aventure

Une aventure est un ensemble d’éléments d’histoire, de personnages et de décors qui forment la base de l’histoire que vous et les autres joueurs racontez. Imaginez l’aventure comme la trame de votre histoire. Pensez aux temps forts que vous voulez introduire, à certains personnages particulièrement étoffés et aux thèmes que vous voulez traiter, mais il peut se passer bien des choses lors de la transformation de cette trame en histoire.
Vous pouvez utiliser une aventure officielle de Paizo ou d’une autre compagnie ou construire la vôtre lorsque vous préparez votre session de jeu.

LES PERSONNAGES HANDICAPÉS

GÉRER LA RARETÉ

Les aventures publiées

Les aventures du commerce comprennent les informations de background et les personnages non joueurs essentiels pour l’histoire, ainsi que des lieux, des cartes et des groupes de monstres pour l’exploration et les rencontres. Une telle aventure réduit votre temps de préparation car vous pouvez vous contenter de lire les sections de l’aventure idoines avant une session de jeu et vous n’avez pas à tout inventer. Une aventure publiée contient déjà tout ce qu’il faut en trésors et en rencontres. Il en existe pour tous niveaux de personnages, vous n’aurez donc aucun mal à en trouver une adaptée à votre groupe. Lorsque vous jouez pour la première fois, il est bon de lire ou d’utiliser une aventure publiée, afin de voir comme elle se structure, ce qui vous aidera à écrire les vôtres par la suite si vous le désirez.
Une aventure publiée est pré-écrite, mais cela ne veut pas dire qu’elle est gravée dans le marbre. Modifier les détails pour l’adapter à votre groupe n’est pas seulement acceptable, c’est préférable ! Utilisez l’histoire et les préférences des personnages joueurs pour savoir comment adapter une aventure, en modifiant des adversaires afin de leur donner un lien avec les personnages joueurs, en déplaçant l’action vers un lieu dont les personnages joueurs sont originaires ou en éliminant une scène si vous savez qu’elle ne plaira pas à vos joueurs.

Créer des aventures

La création d’aventure représente un véritable défi par rapport à l’utilisation d’une aventure publiée, mais cela vous permet de vous exprimer pleinement, d’être plus créatif et d’adapter le jeu sur mesure à vos joueurs et leurs personnages. Quelques sections de ce chapitre vous offrent des conseils pour créer et diriger des rencontres, placer des trésors et proposer des défis à la difficulté appropriée, afin de vous aider à construire vos propres aventures.
L’intrigue peut débuter à divers stades. Vous pouvez commencer avec un antagoniste particulier et construire une aventure en accord avec son thème qui mènera le groupe jusqu’à lui. Vous pouvez aussi commencer avec un lieu intéressant à explorer et le peupler d’adversaires et de défis appropriés.

Les lieux

Les décors mémorables où les personnages auront des lieux à la fois mystérieux et fantastiques à visiter devraient attiser la curiosité des joueurs. L’exploration de chacun doit être un délice en soi, pas une corvée que les joueurs doivent terminer pour passer d’un combat à l’autre. Lorsque vous créez un endroit, imaginez-le et notez quelques détails mineurs à inclure dans votre narration. Décrivez les lieux, les éléments remarquables du paysage, la vie sauvage, les odeurs particulières et même les changements de température, afin de donner un air de réalité à votre décor.
En plus des monstres et des trésors, vos lieux peuvent cacher des défis basés sur l’environnement, comme des conditions météorologiques hasardeuses, comme le blizzard, ou des énigmes, des pièges et d’autres dangers. Ces défis doivent être adaptés à la localisation de votre aventure : des murs de ronces dans un château en ruines envahi par la végétation, des mares d’acide dans un marais maudit ou des pièges magiques dans la tombe d’un magicien paranoïaque. Voir les règles régissant l’environnement et celles des dangers.

Les rencontres

Un solide éventail de rencontres forme le squelette de votre aventure. Les rencontres comportent souvent des combats contre d’autres créatures, mais elles peuvent aussi se composer de dangers. Vous pouvez aussi créer des rencontres sociales où les personnages se battent avec des mots. Voici les règles de construction de rencontre appropriées au niveau du groupe.
Certaines aventures ont une progression claire et directe, avec des rencontres se déroulant à des moments précis ou dans un ordre défini. D’autres, comme un donjon rempli de salles interconnectées que le groupe peut explorer dans l’ordre qu’il souhaite, ne sont pas linéaires, le groupe pourra donc les faire dans n’importe quel ordre ou même les éviter. La plupart des aventures utilisent un peu des deux, avec des rencontres clefs que les personnages seront obligés de faire et d’autres optionnelles.

Les trésors

Vos aventures devraient donner aux personnages une quantité de trésors appropriée à leur niveau.
Vous avez plusieurs méthodes pour distribuer les trésors. Ils peuvent se présenter sous forme d’objets qu’un adversaire porte sur lui, de récompense qu’un mécène distribue à l’issue d’une mission réussie ou d’une classique pile de pièces et d’objets découverte dans un coffre en bois gardé par un monstre. Il vaut mieux disséminer les trésors dans l’aventure plutôt que tous les stocker au même endroit. La distribution des récompenses se fera donc progressivement et les personnages évolueront régulièrement, par petites étapes, plutôt qu’à pas de géant séparés par de longues heures de jeu.

Construire une rencontre

Le combat, où les PJ doivent affronter d’autres créatures, représente la forme de rencontre la plus courante.

  • Les rencontres de combat sont entièrement gouvernées par des règles. Les conseils qui suivent vous aideront à construire des rencontres de combat offrant un défi adapté à votre groupe.
  • Les rencontres de danger se bâtissent de la même manière.
  • Les rencontres sociales sont plus libres et il vous revient, en tant que MJ, de les concevoir.

Pour construire une rencontre de combat, commencez par décider comment elle doit s’intégrer dans l’aventure. Estimez ensuite le niveau de menace que vous voulez qu’elle représente, en utilisant l’une des cinq catégories suivantes.

  • Les rencontres avec une

    menace triviale

    sont si simples que les personnages n’ont presque aucun risque de perdre.
    Ils ne devraient même pas avoir à dépenser de ressources significatives, à moins qu’ils ne se montrent particulièrement prodigues. Ces rencontres fonctionnent bien comme échauffement, entracte ou pour rappeler à quel point les PJ sont fantastiques. Elles sont tout de même sympathiques à jouer alors ne les ignorez pas en raison du manque de menace qu’elles représentent.

  • Les rencontres avec une

    faible menace

    offrent une légère difficulté et utilisent d’ordinaire une partie des ressources du groupe. Cependant, il est rare que tout le groupe se retrouve en danger à cause d’elles, à moins d’user d’une tactique vraiment déplorable.

  • Les rencontres avec une

    menace modérée

    posent un véritable défi, mais il serait surprenant qu’elles mettent tout le groupe en difficulté. Les personnages devront utiliser une tactique efficace et gérer leurs ressources avec sagesse pour être prêts à affronter de nouveaux dangers sans se reposer au sortir d’une telle rencontre.

  • Les rencontres avec une

    menace sérieuse

    sont les plus difficiles que la plupart des groupes ont de grandes chances de remporter. Ces rencontres conviennent aux moments clefs de votre histoire, comme l’affrontement contre un boss final. Un peu de malchance, une tactique peu judicieuse ou un manque de ressources dû à des rencontres précédentes peut facilement faire basculer le combat en défaveur des personnages qui seraient bien avisés de se garder quelques options de fuite.

  • Les rencontres avec une

    menace extrême

    sont si dangereuses que les PJ ont 50 % de chances de les perdre, d’autant plus si leurs ressources sont déjà bien entamées. Elles sont donc d’ordinaire trop dangereuses pour en faire usage et sont à réserver pour un groupe pleinement reposé en mesure de tout donner, pour la rencontre au sommet qui clôt une campagne entière ou pour un groupe de joueurs vétérans qui utilisent des tactiques très évoluées et travaillent en équipe.

Le budget en PX

Une fois que vous avez choisi le niveau de menace, il est temps de bâtir la rencontre. En fonction de ce niveau, vous recevez un budget de PX, chaque créature participant coû- tant une partie de ce budget. Commencez par les monstres ou les PJ les plus importants pour la rencontre, puis décidez comment utiliser le reste de votre budget. Nombre de ren- contres n’utiliseront pas exactement le budget alloué, mais ne devraient pas en être loin. Le budget de PX est prévu pour un groupe de quatre personnages. Si le vôtre est plus important ou plus restreint, consultez Les différentes tailles de groupe, plus loin.

Choisir des créatures

À moins de circonstances exceptionnelles, les créatures à choisir pour la rencontre auront entre 4 niveaux de moins et 4 niveaux de plus que les PJ (voir le tableau 10–2 : Les PX et le rôle des créatures). Chaque créature a son rôle à jouer dans une rencontre, qu’il s’agisse d’un laquais de bas étage ou d’un boss si puissant qu’il peut vaincre le groupe entier à lui seul.
Chaque créature coûte une partie de votre budget de PX de la rencontre, en fonction de son niveau comparé à celui des personnages du groupe. Par exemple, si les PJ sont de niveau 5, une créature de niveau 2 est une créature « niveau du groupe −3 », un laquais approprié pour une rencontre de menace faible à modérée et coûte 15 PX dans le budget de la rencontre.
Voir le niveau du groupe pour plus de détails.

Tableau 10-2: Les PX et le rôle des creatures

Niveau de la créature PX Rôle suggéré
Niveau du groupe −4 10 Lauquais de faible menace
Niveau du groupe −3 15 Laquais de menace faible ou modérée
Niveau du groupe −2 20 Laquais ou créature ordinaire
Niveau du groupe −1 30 Créature ordinaire
Niveau du groupe 40 Créature ordinaire ou boss de menace faible
Niveau du groupe +1 60 Boss de menace faible ou modérée
Niveau du groupe +2 80 Boss de menace modérée ou sérieuse
Niveau du groupe +3 120 Boss de menace sérieuse ou extrême
Niveau du groupe +4 160 Boss solo de menace extrême

Les différentes tailles de groupe

Pour chaque personnage du groupe au-delà du quatrième, augmentez le budget de PX du montant indiqué dans la colonne Ajustement par personnage dans le tableau 10–1 : Budget d’une rencontre. Si vous avez moins de quatre personnages, utilisez le même processus, mais à l’inverse : pour chaque personnage manquant, retirez le nombre de PX indiqué du budget de la rencontre. Notez que, si vous ajustez votre budget de PX pour tenir compte de la taille de votre groupe, la récompense en PX, elle, ne change pas, vous distribuez toujours la récompense indiquée pour un groupe de quatre personnages.
Il vaut mieux utiliser l’augmentation de PX pour rajouter des ennemis ou des dangers et la réduction de PX pour en enlever plutôt que pour rendre un ennemi plus puissant ou plus faible. Les rencontres sont d’ordinaire plus gratifiantes si le nombre d’ennemis s’approche du nombre de personnages joueurs.

Tableau 10-1: Budget d'une rencontre

Menace Budget en PX Ajustement par personnage
Triviale 40 ou moins 10 ou moins
Faible 60 15
Modérée 80 20
Sérieuse 120 30
Extrême 160 40
diriger_une_partie/preparer-une-aventure.txt · Dernière modification: 2019/12/23 16:25 de Nethys